|

Israël: Les services secrets prêts à frapper en Türkiye

Dans des enregistrements divulgués par la chaîne publique israélienne Kan, Ronen Bar, le chef du Shin Bet, le renseignement intérieur israélien, a déclaré que son agence intensifiera ses efforts pour cibler les dirigeants du Hamas au Liban, au Qatar, et en Türkiye.

La rédaction
18:54 - 4/12/2023 lundi
Yeni Şafak
Ronen Bar, le patron du renseignement intérieur israélien.
Crédit Photo : YOSSI ZELIGER / AFP (Archive)
Ronen Bar, le patron du renseignement intérieur israélien.
Bar a expliqué que cette mission, visant à éliminer le Hamas, a été explicitement fixée comme objectif par le gouvernement, qualifiant cette initiative de
"notre Munich"
en référence à l'opération israélienne cherchant à éliminer les responsables des attentats de Munich de 1972.

Selon Bar, cette opération s'étendra sur plusieurs années et englobera des zones telles que Gaza et la Palestine occupée. Malgré la reconnaissance des échecs de l'agence de renseignement avant l'attaque du Hamas le 7 octobre, Bar a assuré que le Shin Bet est actuellement sur une trajectoire ascendante. Il a souligné que l'agence tire déjà des leçons de ses échecs passés et les met en œuvre pour renforcer ses capacités opérationnelles.


Par ailleurs, Bar a souligné que les menaces contre Israël au cours de l'année écoulée ont atteint un niveau
"sans précédent"
, la plupart de ces menaces n'étant pas connues du public.

Cette déclaration met en lumière la complexité et l'intensification des défis sécuritaires auxquels Israël est confronté, selon le chef du Shin Bet.


Plusieurs cellules du Mossad démantelées en Türkiye


La volonté de frapper les opposants au gouvernement sioniste en Türkiye n'est pas une nouveauté. En juin 2023, le MIT, services de renseignement turc, a démantelé une cellule de 56 agents du Mossad chargée de surveiller et de frapper des cibles palestiniennes ayant trouvé l'asile en Türkiye.


Cependant, à l'heure où Israël est de plus en plus détestée dans l'opinion publique internationale, avancer publiquement la volonté de frapper des cibles sur le territoire du seul pays capable d'apaiser les tensions au Moyen-Orient est pour le moins étrange.


Ces manières de faire rappellent tristement l'assassinat du journaliste saoudien Jamal Khashoggi le 2 octobre 2018, au consulat saoudien d'Istanbul.


Tel Aviv souhaiterait-il mettre en péril ses relations économiques avec Ankara ? Celui par qui transite une part conséquente de son alimentation, de son pétrole et de son eau ?


À lire également:


#Israël
#Shin Bet
#Türkiye
#Ronen Bar
il y a 3 mois
default-profile-img