|

Au moins 7 800 Palestiniens croupissent dans les prisons israéliennes

Le Club des prisonniers palestiniens a déclaré, mardi, que les autorités israéliennes détenaient 7 800 Palestiniens dans leurs prisons jusqu'à fin novembre dernier.

17:12 - 5/12/2023 Salı
MAJ: 17:55 - 5/12/2023 Salı
AA
La prison militaire d'Ofer, entre Ramallah et Baytunia, dans la ville de Palestine occupée, le 25 novembre 2023.
Crédit Photo : JAAFAR ASHTIYEH / AFP (archive)
La prison militaire d'Ofer, entre Ramallah et Baytunia, dans la ville de Palestine occupée, le 25 novembre 2023.
Le club (non gouvernemental) a indiqué, dans un communiqué consulté par Anadolu, que
"parmi les détenus figurent 33 femmes prisonnières, 166 enfants et 2 873 détenus administratifs (sans inculpation)".

Israël a libéré 71 prisonnières et 169 enfants dans le cadre d'accords d'échange avec le Hamas.

Le communiqué indique qu'
"avant le 7 octobre, Israël détenait 5 250 Palestiniens, dont 37 femmes, 180 enfants et 1 319 détenus administratifs".

Selon les données du Club, l’armée israélienne a arrêté 3 580 Palestiniens depuis le 7 octobre.


L'armée israélienne mène au quotidien des campagnes d'assaut dans des villages et des villes de Palestine occupée, marquées par des affrontements, des arrestations, des fusillades et des tirs de bombes lacrymogènes contre les Palestiniens.

Les arrestations se sont intensifiées à la suite d'une guerre dévastatrice menée par Israël dans la Bande de Gaza depuis le 7 octobre dernier, qui a fait des milliers de morts et de blessés, en plus de destructions massives d'infrastructures et d'une
"catastrophe humanitaire sans précédent"
, selon des sources palestiniennes et onusiennes.

À lire également:



#Conflit israélo-palestinien
#Détention administrative
#Détenus palestiniens
#Prisons israéliennes
3 ay önce
default-profile-img