|

Un sénateur américain s'oppose à une aide financière à Israël

Le sénateur du Vermont, aux États-Unis, Bernie Sanders, a qualifié d'"immorales" les attaques menées contre Gaza par l'administration israélienne de Benyamin Netanyahu et s'est opposé à l'octroi par les États-Unis d'une aide de 10,1 milliards de dollars à ce pays.

15:29 - 5/12/2023 Salı
MAJ: 16:07 - 5/12/2023 Salı
AA
 Le sénateur du Vermont, aux États-Unis, Bernie Sanders.
Crédit Photo : KEVIN DIETSCH / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / GETTY IMAGES VIA AFP
Le sénateur du Vermont, aux États-Unis, Bernie Sanders.

S'exprimant au Sénat, Bernie Sanders a évalué le projet américain d'envoyer 10,1 milliards de dollars d'aide financière à Israël.


Je ne pense pas que nous devrions approuver l'envoi de 10,1 milliards de dollars à l'administration extrémiste de droite de Netanyahu pour qu'elle poursuive son approche militaire actuelle.

"Ce que fait l'administration Netanyahu (à Gaza) est immoral et constitue une violation du droit international. Les États-Unis ne devraient pas être complices de ces actions"
, a-t-il lancé.

Et de poursuivre:
"je pense qu'il est approprié de soutenir les systèmes de défense pour protéger les civils israéliens contre les roquettes et les missiles. Cependant, envoyer 10,1 milliards de dollars d'aide militaire inconditionnelle à Israël permettrait au gouvernement Netanyahu de poursuivre son approche militaire agressive actuelle".

Le sénateur, qui a rappelé que près de 16 000 Palestiniens, principalement des femmes et des enfants, ont perdu la vie et que plus de 1,8 million de personnes ont été déplacées jusqu'à présent lors des attaques israéliennes contre Gaza, a défendu que l'aide à fournir à Israël devrait être conditionnelle.

Situation à Gaza


Selon le gouvernement de Gaza, le nombre de Palestiniens tués dans les attaques israéliennes dans la bande de Gaza depuis le 7 octobre est passé à 15 899, dont plus de 6 150 enfants et plus de 4 000 femmes.


En Palestine et à Jérusalem, 259 Palestiniens ont été tués dans des attaques des forces israéliennes et des colons juifs depuis le 7 octobre.


Échange de prisonniers et de détenus entre le Hamas et Israël


L'accord entre Israël et le Hamas sur une
"pause humanitaire"
de 4 jours dans les hostilités est entré en vigueur à 07h00 (08h00 GMT) le vendredi 24 novembre et a été prolongé de 3 jours.

Dans le cadre de l'accord d'échange de prisonniers conclu entre Israël et le Hamas, 81 prisonniers israéliens ont été libérés de la bande de Gaza et 240 détenus palestiniens ont été libérés des prisons israéliennes.


L'armée israélienne a repris ses attaques sur la bande de Gaza immédiatement après la fin de la
"pause humanitaire"
, le 1er décembre.

À lire également:



#États-Unis
#​​​​​​​Israël
#Aide financière
#Palestine
#Gaza
#Sénat
3 ay önce
default-profile-img