|

L'UNRWA met en garde contre la propagation des maladies intestinales et cutanées à Gaza

Le conseiller média de l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA), Adnan Abou Hasna, a mis en garde dimanche contre ''la propagation des maladies intestinales et cutanées et d'hépatites dans la Bande de Gaza''.

18:54 - 3/12/2023 Pazar
AA
Des femmes réagissant en attendant des nouvelles des victimes des frappes israéliennes sur Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, à l'hôpital al-Najjar, le 1er décembre 2023, après la reprise des combats entre Israël et le mouvement Hamas.
Crédit Photo : MOHAMMED ABED / AFP
Des femmes réagissant en attendant des nouvelles des victimes des frappes israéliennes sur Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, à l'hôpital al-Najjar, le 1er décembre 2023, après la reprise des combats entre Israël et le mouvement Hamas.
Dans un communiqué de presse, Abou Hasna a déclaré que
''les maladies intestinales à Gaza se sont propagées 4 fois plus et les maladies cutanées 3 fois plus qu'auparavant''.

Le responsable de l'ONU a, également, précisé que
"des rapports font état d'une propagation de l'hépatite dans la Bande de Gaza, en plus de l'apparition d'autres épidémies, comme le choléra".

Samedi, Thomas White, directeur de l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine (UNRWA) dans la Bande de Gaza, a déclaré dans une interview à la BBC que
"l'une des écoles de l'agence onusienne a enregistré plusieurs cas d'hépatite A."

L'armée israélienne a repris ses bombardements sur la Bande de Gaza vendredi matin après avoir déclaré la fin d'une pause humanitaire d'une semaine, conclue avec le mouvement de résistance palestinienne, Hamas.


Le ministère de la Santé à Gaza a annoncé, dimanche, que le bilan des victimes des raids israéliens sur l'enclave depuis le 7 octobre s'élevait à 15 523 morts.


À lire également :










#Palestine
#Gaza
#Maladies cutanées
#Maladies intestinales
#UNRWA
#Adnan Abou Hasna
4 ay önce