|

Guinée-Bissau: le président dissout le Parlement après la "tentative de coup d'Etat"

Le président bissau-guinéen Umaro Sissoco Embalo a décidé de dissoudre le Parlement dominé par l'opposition lundi, trois jours après des événements qu'il a qualifiés de "tentative de coup d'État", indique un décret présidentiel communiqué à la presse.

17:01 - 4/12/2023 lundi
MAJ: 18:55 - 4/12/2023 lundi
AFP
Le Président du Guinée-Bissau, Umaro Sissoco Embal.
Crédit Photo : Phill Magakoe / AFP
Le Président du Guinée-Bissau, Umaro Sissoco Embal.

Le décret présidentielle communiqué par la presse dit:


La date des prochaines élections législatives sera fixée le moment opportun, conformément aux dispositions (...) de la Constitution.

Le président Embalo invoque la
"complicité"
entre la Garde nationale et
"certains intérêts politiques au sein même de l'appareil d'État".

"Après cette tentative de coup d'État menée par la Garde nationale et devant les preuves fortes de l'existence de complicités politiques, le fonctionnement normal des institutions de la République est devenu impossible. Ces faits confirment l’existence d’une grave crise politique"
, dit-il.

À lire également:




#Guinée-Bissau
#Afrique
#coup d'état
#Dissolution du Parlement
#président
#Umaro Sissoco Embalo
il y a 3 mois
default-profile-img