|

Palestine: 60 Palestiniens arrêtés par l'armée israélienne

Les forces israéliennes ont arrêté, mercredi à l'aube, une soixantaine de Palestiniens, ont rapporté la "Commission pour les affaires des anciens prisonniers" (gouvernementale) et le "Club des prisonniers palestiniens" (privé).

15:20 - 6/12/2023 Çarşamba
MAJ: 15:48 - 6/12/2023 Çarşamba
AA
Des soldats israéliens arrêtent un Palestinien lors d'une perquisition en Palestine occupée, le 21 août 2023.
Crédit Photo : JAAFAR ASHTIYEH / AFP (archive)
Des soldats israéliens arrêtent un Palestinien lors d'une perquisition en Palestine occupée, le 21 août 2023.

Ces nouvelles interpellations portent à 3 640 le nombre total des Palestiniens arrêtés en Palestine depuis le 7 octobre, indiquent les deux organisations chargées des affaires des prisonniers et ex-prisonniers palestiniens.


Par voie de communiqué, les deux organisations palestiniennes ont indiqué que "
les forces d’occupation israéliennes ont arrêté près de 60 Palestiniens de Palestine dans la nuit de mardi à mercredi, dont 30 sont originaires de la ville de Jénine, dans le nord de la Palestine".

Le communiqué a aussi fait savoir que la campagne d’arrestation s’était également accompagnée d’un harcèlement généralisé, de passages à tabac outre les menaces contre les détenus et leurs familles. L'armée israélienne procède, également, à la destruction des maisons des habitants.

"Le nombre total des arrestations est passé à près de 3 640 depuis le 7 octobre,"
selon la même source qui rappelle que plusieurs détenus ont été arrêtés à leur domicile et dans des postes de contrôle militaires. Certains ont été contraints de se rendre sous la pression.

Plusieurs districts de la Palestine y compris Jérusalem-Est, sont les théâtres de raids et d'incursions quasi quotidiens menés par l'armée israélienne dans des localités et villes palestiniennes, accompagnés d'affrontements, d'arrestations, de tirs à balles réelles et de bombes lacrymogènes sur les jeunes palestiniens.​​​​​

Les arrestations se sont accélérées en Palestine depuis le 7 octobre dernier, après que l’armée israélienne a lancé une agression meurtrière sur la bande de Gaza, l’État hébreu ayant déclaré la guerre au mouvement de résistance islamique palestinien Hamas en représailles à l’opération "Déluge d’Al-Aqsa" lancée depuis l’enclave palestinienne par les factions de la résistance.


Depuis le 7 octobre dernier, l'armée israélienne mène une guerre dévastatrice dans la bande de Gaza, qui a fait jusqu'à mardi soir 16 248 morts, dont 7 112 enfants et 4 885 femmes, outre 43 616 blessés, et des destructions massives d'infrastructures entrainant une
"catastrophe humanitaire"
sans précédent, selon des sources officielles palestiniennes et onusiennes.

À lire également:



#Conflit israélo-palestinien
#Armée israélienne
#Arrestation
#Palestiniens
3 ay önce
default-profile-img