|

RDC: Mort de deux casques bleus dans l'est

Deux casques bleus du contingent sud-africain, déployés dans l'Est de la République démocratique du Congo (RDC), ont perdu la vie vendredi lors d'un incident dont les circonstances demeurent encore floues.

19:00 - 2/03/2024 Cumartesi
AA
Un casque bleu pakistanais sur la base de la MONUSCO à Kamanyola, dans l'est de la République démocratique du Congo, le 28 février 2024.
Crédit Photo : Glody MURHABAZI / AFP
Un casque bleu pakistanais sur la base de la MONUSCO à Kamanyola, dans l'est de la République démocratique du Congo, le 28 février 2024.

Selon un communiqué émanant de l'armée sud-africaine, un casque bleu sud-africain de la MONUSCO (Mission de l'ONU en RDC) aurait ouvert le feu sur un de ses camarades avant de retourner son arme contre lui-même. Toutefois, l'emplacement précis de l'incident n'a pas été divulgué.


Les forces casques bleus sud-africaines opèrent principalement dans la province du Nord-Kivu, où persistent de nombreuses tensions et conflits armés.

La ministre sud-africaine de la Défense, Thandi Modise, a exprimé sa
"profonde tristesse"
à la suite de cet événement, comme l'indique le même communiqué.

En parallèle des soldats sud-africains déployés en RDC dans le cadre de la Mission de maintien de la paix des Nations Unies, près de 2 900 militaires supplémentaires ont été envoyés dans le cadre d'une force de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC).

Cette initiative vise à soutenir le gouvernement congolais dans sa lutte contre les rebelles du Mouvement du 23 mars (M23), qui ont occupé plusieurs villes et localités dans la province du Nord-Kivu depuis près de deux ans.


À lire également:




#RDC
#casques bleus
#MONUSCO
#incident
#enquête
#tragédie
#armée
#Est
#sécurité
#tensions
#maintien de la paix
#Afrique du Sud
#Nord-Kivu
#M23
2 ay önce