|

Allemagne: interdiction des manifestations solidaires avec les Palestiniens, deux drones de combat pour les Israéliens

Mercredi, la police de Berlin, la capitale allemande, a interdit les manifestations solidaires avec la Palestine et soutenant les prisonniers palestiniens dans les prisons israéliennes, tandis que le ministère allemand de la Défense a donné son feu vert à Israël pour utiliser deux drones de combat Heron TP au moment où le pays intensifie ses attaques sur le peuple palestinien.

La rédaction
09:44 - 12/10/2023 jeudi
MAJ: 10:10 - 12/10/2023 jeudi
AA
Un manifestant brandissant une pancarte devant des policiers lors d'un rassemblement en solidarité avec Gaza, à Duisburg, en l'Allemagne, le 9 octobre 2023. Crédit photo: INA FASSBENDER / AFP
Un manifestant brandissant une pancarte devant des policiers lors d'un rassemblement en solidarité avec Gaza, à Duisburg, en l'Allemagne, le 9 octobre 2023. Crédit photo: INA FASSBENDER / AFP
Des marches de solidarité avec les Palestiniens devaient être organisées sous les slogans
"Solidarité avec tous les prisonniers politiques à l’occasion de la Journée du prisonnier palestinien"
et
"Solidarité avec la Palestine".

Cependant, la police berlinoise a publié tôt ce matin un communiqué interdisant les rassemblements dans la ville, craignant une incitation à la violence ou des appels antisémites.

Suite à l’annonce de l’interdiction, les organisateurs des marches de solidarité avec les Palestiniens (Initiative Palestine), ont accusé, par voie de communiqué, la police berlinoise de
"racisme"
et ont fait savoir que d'autres pas seront annoncés ultérieurement.

L'Initiative Palestine a fait savoir ce qui suit:
"Les rassemblements ont été interdits pour des raisons racistes, mais nous ne garderons pas le silence. Nous annoncerons les prochaines étapes pour amener la question palestinienne dans les rues de Berlin"
.

Disposition de deux drones de combat


"Israël a adressé au gouvernement fédéral une demande de soutien pour l'utilisation de deux drones Heron TP au maximum"
et
"le ministère de la Défense a donné son accord pour une utilisation conforme à la demande"
, a indiqué le ministère allemand dans un communiqué.

Selon le magazine Spiegel, l'armée de l'air israélienne avait demandé dès ce week-end si l'Allemagne pouvait mettre à sa disposition les deux drones de combat de fabrication israélienne pour ses attaques en riposte à une attaque surprise du mouvement de résistance islamique Hamas.


"La Bundeswehr loue actuellement cinq drones de ce type qui sont notamment utilisés pour la formation de soldats allemands"
, sur place en Israël, a précisé le ministère.

Samedi à l'aube, le Hamas et d'autres factions palestiniennes à Gaza ont lancé l'opération "Déluge d'Al-Aqsa", en réponse aux
"attaques continues des forces israéliennes et des colons contre le peuple palestinien, ses biens et ses lieux saints, en particulier la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem-Est occupée"
.

De son côté, l'armée israélienne a lancé l'opération "Epées de fer" et continue de lancer des raids intensifs dans de nombreuses zones de la Bande de Gaza, habitée par plus de deux millions de Palestiniens qui souffrent de conditions de vie détériorées en raison du blocus israélien en cours depuis 2006.


À lire également:




#Allemagne
#Conflit israélo-palestinien
#Berlin
#Manifestations de solidarité
#Palestine
#Liberté d'expression
#Racisme
#Discrimination
#Terrorisme laïque
#Israéliens
#Armement
#Politique
#Gouvernement
il y a 8 mois